Salima. 18. Morocco.
"   Et puis sur un sujet obscur, je compose des vers lumineux, imprégnant tout de charme poétique.   "
Lucrèce, De la nature, vers 933-934.
like
"   You talk when you cease to be at peace with your thoughts;
And when you can no longer dwell in the solitude of your heart you live in your lips, and sound is a diversion and a pastime.
And in much of your talking, thinking is half murdered.   "
Khalil Gibran, The Prophet  (via tahamrichi)
like
"   Mes pensées, dit le Voyageur à son ombre, doivent m’indiquer où j’en suis : non pas me révéler où je vais. J’aime l’ignorance de l’avenir et ne veux succomber à l’impatience ni à la saveur anticipée des choses promises.   "
Nietzsche, Le Gai Savoir (via abridurif)
"   J’ai tout appris de toi jusqu’au sens du frisson.   "
Louis Aragon (via unesaisonenenfer)
like
"   Oui, il y a encore des hommes qui connaissent la distance d’un sentiment à un autre, qui savent créer des étages et des haltes à leurs désirs, qui savent s’éloigner de leurs désirs et de leur âme, pour y rentrer ensuite faussement en vainqueurs.   "
Antonin Artaud, L’Ombilic des Limbes (via abridurif)
like

unesaisonenenfer:

Et le roman s’achève de lui-même
J’ai déchiré ma vie et mon poème

Plus tard plus tard on dira qui je fus

J’ai déchiré des pages et des pages
Dans le miroir j’ai brisé mon visage

Le grand soleil ne me reconnaît plus

J’ai déchiré mon livre et ma mémoire
Il y avait dedans trop d’heures noires

Déchiré l’azur pour chasser les nues

Déchiré mon chant pour masquer les larmes
Dissipé le bruit que faisaient les armes

Souri dans la pluie après qu’il a plu

Déchiré mon coeur déchiré mes rêves
Que de leurs débris une aube se lève

Qui n’ai jamais vu ce que moi j’ai vu

Louis Aragon